Phonebloks, ou le téléphone anti-obsolescence

Phonebloks Un nouveau concept de téléphone est en train de voir le jour : Phonebloks. Voyons plus en détails de quoi il retourne précisément dans ce nouvel article.

Les téléphones actuels sont voués à mourir

De nos jours, les français changent en moyenne de téléphone tout les deux ou trois mois. Pourquoi? Ceci est dut soit à une chute, donc une impossibilité d'utiliser le téléphone, soit à l'obsolescence programmée. Je m'explique. Actuellement, les smartphones sont conçus de telle sorte que les pièces défaillent avec le temps. Or, une pièce qui ne fonctionne pas est souvent cause de dysfonctionnement et on se débarrasse de tout le téléphone. Cela pousse l'utilisateur à racheter un mobile neuf, à la grande joie des constructeurs.

Phonebloks : une lutte contre ça

Le concept est simple : on a une plaque centrale, une sorte de carte mère pour téléphone. Et il existe un Blok-Store, qui permet de se procurer des composants pour fabriquer son propre téléphone. Tout devient un bloc plus ou moins gros : l'écran, la batterie, le bluetooth, etc... Il suffit de ré agencer les blocs au dos du téléphone si on veut en changer la configuration. Par exemple, un amateur de photos peut mettre un appareil plus gros, en dépit d'une batterie plus petite. Un bloc ne fonctionne plus? On le change, tout simplement.

Désormais, on est libre de tout avec un mobile pareil. Il n'est encore qu'au stade de prototype, et ne sera développé que si son inventeur prouve qu'il existe un réel marché pour ce type d'appareil. Je vous invite à consulter le site dédié par ici, et à joindre le ThunderClap par là.